Ces ondes qui tuent, ces ondes qui soignent

Les grandes chaines TV françaises n'ayant pas voulu de ce reportage, les auteurs l'ont diffusé gratuitement sur Internet.