L'origine glandulaire des troubles mentaux

29,00 € l'unité

+

Sur le plan purement scientifique, le problème posé par les maladies mentales est absolument insurmontable. A-t-on jamais vu un "objet de science" animé par un esprit ? Puisqu'il n'existe de science que du matériel et du mesurable, le dérèglement de l'intelligence, faculté spirituelle, restera toujours une énigme. Pour percer cette énigme, il faut comprendre le mode unique par lequel s'articulent ensemble le corps et l'esprit. Ce ne peut être que par un système maintenant l'équilibre du corps (homéostasie). Le corps est alors l'instrument de l'esprit, capable, telle une balance, de pencher vers ce qu'on a choisi (libre arbitre). Sinon, c'est le déterminisme. Ce système est comme une clé qui ouvre une boîte noire : l'équilibre des glandes endocrines sous la tutelle de la glande génitale interstitielle. Croire que l'origine des troubles mentaux se situerait dans le cerveau a définitivement plombé la solution du problème des maladies mentales. Le dogme nerveux doit s'en aller pour laisser découvrir le chemin fécond ouvert par les travaux d'un médecin de génie, le Dr Jean GAUTIER (1891-1968), sur l'action prodigieuse des glandes endocrines. C'est ce que propose son disciple, Jean du CHAZAUD, dans un ouvrage dense, qui reprenant ses manuscrits et développant une approche nouvelle, L'Endocrino-Psychologie, marque un tournant historique dans la connaissance de la folie et des troubles mentaux.